Concrètement, ça se passe comment ?

Mis à jour : 17 oct 2019

On me demande souvent comment se passe la réalisation d'une biographie...


Eh bien, lorsque quelqu’un décide de réaliser le livre de sa vie, nous prenons contact et nous faisons connaissance. Quelquefois, ce sont les enfants de la personne qui veulent en connaître plus sur leur papa ou leur maman, ou sur l'histoire de la famille.

Tout le monde doit être d'accord et avoir envie de parler du bon vieux temps :)


Après le premier contact, quand le projet commence à se dessiner, nous entamons les séances de discussion.


Je me déplace chez la personne interrogée ou, si elle préfère, nous pouvons nous retrouver dans un endroit où elle se sentira à l’aise, pourvu que cela soit un lieu calme et propice à la discussion.


Nous décidons ensemble du type de livre que nous allons réaliser : un abécédaire, un livre chronologique ou un récit thématique (je reviendrai dans un article ultérieur sur les différents types de livres que nous pouvons créer ensemble).


Puis le dialogue commence, parfois très fluide pour les plus bavards, et d’autres fois, si le narrateur est un peu plus réservé, plutôt guidé par mes soins au fil de questions…


J’enregistre toujours les entretiens pour me permettre de mener une discussion spontanée avec mon interlocuteur (rien de plus désagréable que d’avoir en face de soi quelqu’un qui garde le nez plongé dans son carnet de notes !) mais les enregistrements sont strictement confidentiels, même pour la famille, et sont détruits une fois que l’ouvrage est imprimé. Je n’écris que ce qu’on me demande d’écrire !


Une fois rentrée chez moi, je m’atèle à la retranscription du récit, que nous relisons ensemble à la séance suivante, afin de préciser certains éléments et d’être sûrs que le ton donné au récit correspond bien au souhait du narrateur.


Nous nous appuyons souvent sur les photos, ces merveilleuses traces du passé, ces moments figés sur le papier (de grâce, continuons à imprimer nos plus beaux clichés plutôt que de les conserver dans un appareil électronique déjà obsolète alors qu’il vient à peine de sortir), qui font remonter à la surface des souvenirs anciens.


Puis, lorsque le narrateur estime m’avoir confié tout ce qu’il voulait dire, je mets le récit en forme, je numérise les photographies que j’intègre à l’ouvrage, et s’il le désire, je m’occupe de faire imprimer ses mémoires sous forme d’un livre qui sera un merveilleux cadeau laissé à ses proches !


Pouvoir partager ses souvenirs avec les siens, quelle chance !