La langue verte

La langue verte, le langage fleuri, font partie de notre quotidien sans que nous nous en rendions forcément compte !

Bien sûr, nous essayons tous de rester polis (la plupart du temps…), mais à notre insu, énormément de mots d’argot finissent par devenir courants et sont utilisés par tous, sans que cela ne choque plus personne (des mots comme camelote, fripouille… sont entrés dans le langage de tous alors qu’ils sont, à la base, des mots d’argot). Les langues sont vivantes, s’enrichissent de façon incessante.


Mais au fait, l’argot, c’est quoi ?

C’est une forme de langage, née il y a très longtemps (dès le XIIIème siècle, on parle de « jargon », qui deviendra « argot » vers la fin du XVIIème siècle), et qui désigne une langue comprise par les seuls « initiés ».

Ainsi, il existe énormément d’argots différents.


Initialement, l’argot, c’était la langue des malfrats, qui pouvaient ainsi se parler sans être compris des « honnêtes gens ». D’ailleurs, on appelait la pègre « le royaume d’argot ».


Puis l’argot est devenu un langage parlé dans certaines villes, dans certains pays, ou dans une corporation, par les membres d'un corps de métier : le canut est l’argot des ouvriers lyonnais des soieries, le louchébem est l’argot des bouchers… Le slang est un argot anglophone, qui fournit de nombreux mots à l’argot français.


On connait le verlan… et qui n’a jamais essayé de parler en javanais ? (Vous vous souvenez ? il faut introduire une des syllabes « av- » ou « -va » ou « -ag » après les consonnes d’un mot. Ainsi, « beau » devient « baveau »), un bel exercice pour l’esprit, mais un peu compliqué à suivre…


Littérature et cinéma ont largement contribué à populariser ce langage imagé et fleuri, et je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous, à travers cette rubrique, au fil des « posts », quelques éléments insolites de ce langage populaire, empruntant quelquefois des mots au langage courant pour mieux les dévoyer.


Mon livre de chevet du moment ? « Le dictionnaire de l’argot et du français populaire » de mon cher ami Larousse (encore lui !).

Mon film préféré ? « Les tontons flingueurs » et ses inoubliables répliques, bien sûr !