Les p'tites anecdotes de La plume : le papier carbone

Mis à jour : sept. 14

A la lointaine époque où les imprimantes personnelles et les photocopieurs n’étaient pas si répandus, on écrivait ses courriers à la main… et quand on voulait en garder une copie, il y avait le papier magique : le papier carbone !


Il suffisait de placer ce papier en dessous de la feuille sur laquelle on écrivait (dans le bon sens, bien sûr) et une autre feuille blanche en-dessous, pour que le texte se duplique sur la page du dessous : on conservait ainsi une copie du courrier !

Ce papier était également utilisé par les secrétaires dans les machines à écrire…

On en trouve encore en magasin, mais tout de même, quand je suis tombée sur une pochette avec des feuilles neuves et d’autres utilisées, j’ai été prise de nostalgie. Un peu difficile tout de même de lire à l’envers le contenu de la lettre, même pour une gauchère comme moi… et surtout, comme il s’agissait de courriers administratifs dans la plupart des cas, l’intérêt des messages secrets qu'on y découvre des années après est finalement assez limité...



La nostalgie des courriers à l'ancienne